Les causes d’une dysfonction érectile

Les causes d’un trouble de l’érection sont nombreuses et surviennent souvent simultanément. Chez les jeunes hommes, la cause prédominante est psychologique. Chez les hommes d’âge mûr, ce sont des causes d’ordre physique qui prennent le dessus

La santé mentale est souvent soupçonnée à tort
D’une manière générale, on suspecte une source organique d’être à l’origine de 70 pour cent des cas d’impuissance. Les experts considèrent, pour cette raison, qu’un trouble de l’érection peut être perçu comme un premier signal d’alerte pour des maladies dangereuses, comme par exemple :

  • Des problèmes cardio-vasculaires
    Les maladies vasculaires, comme principalement, l’athérosclérose (l’entartrage des vaisseaux), l’hypertension et les vaisseaux endommagés par le diabète sucré.
  • Des Maladies nerveuses
    La maladie de parkinson, la sclérose en plaque endommagent en grande partie les nerfs de la zone génitale et conduisent à un problème d’érection. Souvent, le diabète sucré peut aussi en être la cause. En outre, l’alcoolisme peut endommager les nerfs, ce qui peut aussi conduire à une dysfonction érectile.
  • Des opérations
    Des interventions sur la région du bassin (par ex. : sur la prostate) peut aussi affecter négativement la puissance sexuelle.
  • Des maladies du pénis
    L’érection provient d’une congestion de sang dans le muscle tumescent du pénis. Le gonflement presse les petites veines, et empêche de cette façon que le sang ne redescende et que le pénis ne se relâche. Chez certains hommes, ce mécanisme est déréglé : le sang monte rapidement jusqu’au membre durant l’excitation, mais redescend aussitôt. Cela pourrait être la cause organique la plus courante.
  • Des problèmes mentaux
    Plus que tout, une dépression peut diminuer l’envie. C’est plutôt chez les jeunes hommes que les problèmes mentaux peuvent jouer un rôle.

La nature de l’érection donne d’importantes informations pour déterminer si une cause psychologique ou physique en est à l’origine. Quand par exemple un acte sexuel n’a pu se faire à cause d’un trouble de l’érection pendant la nuit, mais que le lendemain matin une érection involontaire se produit, cela indique qu’une cause psychologique en est à l’origine. Si il ne se produit aucune, ou seulement une faible érection, cela indique qu’il y a de grandes probabilités pour que ce soit d’origine organique.

Chez les hommes sains, des érections peuvent se produire pendant la phase de sommeil profond. Cela peut être prouvé, soit avec l’aide de la partenaire, soit à l’aide d’un appareil de mesure. Dans ces cas là, une dysfonction érectile n’est probablement pas due à un problème physique. Une méthode simple pour détecter une érection involontaire pendant le sommeil est de coller des timbres dans un ordre cohérent autour du pénis. Si la bande adhésive des timbres-poste est déchirée le lendemain, c’est la preuve qu’il y a clairement eu une érection naturelle, et cela amène à dire que l’origine de ce problème d’érection est psychologique.

 

retour à la page d’accueil